Passeurs, Introduction

Définition

Le terme désigne ici des figures de médiateurs assurant le passage des idées et des savoirs entre des univers culturels différents.

A l’origine, «passeur» était un métier. Le Littré indique trois significations du terme :

1. Celui qui conduit un bateau pour passer l’eau ;

2. Employé qui, sur les chemins de fer à une seule voie, accompagne successivement tous les trains, monté sur la locomotive et portant un signal visible à tous ;

3. Passeur de sable, celui qui passe au crible ou à la claie le sable extrait des rivières.

Le passeur est donc celui qui fait passer quelqu’un ou quelque chose d’une rive à une autre et celui qui permet de franchir des obstacles. Dans son sens contemporain, il est aussi en français une figure qui fait passer clandestinement et frauduleusement une frontière et pénétrer dans des zones interdites.